Associer fruits secs et diabète gestationnel : un très mauvais plan !

Fruits secs et diabète gestationnel ne sont pas compatibles, autant vous le dire tout de suite ! Ces aliments sont certes bons pour la santé de manière générale, car riches en fibres et en vitamines, mais restent à éviter durant votre grossesse diabétique

La raison est simple : raisins secs, abricots secs, dattes et pruneaux contiennent beaucoup trop de glucides pour être intégrés à un régime spécial diabète de grossesse. En effet, il s’agit de fruits séchés, déshydratés, donc ayant perdu toute leur eau. Résultat : la concentration en sucre est juste énorme, ce qui provoque immanquablement un pic de glycémie ! Je vous donne toutes les quantités dans l’article.  

Je vous dis également d’entrée : ne confondez pas fruits secs et fruits à coque, qui eux sont excellents pour les femmes enceintes souffrant d’un diabète ! Amandes, noisettes, noix en tout genre aident à faire baisser vos glycémies, tout le contraire, donc, des fruits secs ! 

>> Voir l’article : l’amande, un puissant allié antidiabète

Les raisins secs : à éviter en cas de diabète gestationnel

Un chiffre résume tout le problème des raisins secs lorsque l’on doit réguler ses glycémies enceinte : 73,2. Il s’agit de la quantité de glucides (exprimée en grammes) contenue en moyenne dans 100 g de raisins de Corinthe ou de raisins sultanines. Les raisins secs font donc partie des produits alimentaires les plus sucrés

Il reste vrai que l’on consomme rarement 100 g de raisins secs d’un coup. Mais même 10 g de raisins séchés représentent un apport en sucre plutôt conséquent (plus de 7 g)… Il faut donc vous passer de ce type d’ingrédients jusqu’à l’accouchement. 

Pour vos taboulés, remplacez-les par des amandes effilées ou des noisettes concassées. Pour l’apéro et les collations, évitez les mélanges fruits à coque / raisins secs ou cacahuètes / raisins secs. Optez pour un mix amandes / noix de cajou / cacahuètes par exemple (sans sel ajouté). 

>> Que manger en cas de fringale ? | Les meilleurs coupe-faims
>> 7 idées pour la collation de 22h
>> La liste de courses spécial DG

Les pruneaux : une teneur en glucides trop importante également pour les femmes enceintes diabétiques

Parfois consommés par les femmes enceintes car favorisant un bon transit, les pruneaux n’entrent pas non plus dans la catégorie des aliments antidiabètes. C’est même l’inverse ! 

En effet, niveau glucides, c’est le coup de massue : 100 g de pruneaux contiennent en moyenne 55,4 g de glucides ! 

Bon, vous l’avez compris, il va falloir aussi les retirer de votre alimentation jusqu’à la fin de votre grossesse ! 

Les autres fruits déshydratés incompatibles avec un diabète de grossesse

Voyons maintenant la quantité de glucides que renferment les principaux autres fruits secs :

  • pomme séchée : 57,2 g de glucides aux 100 g ;
  • abricot sec : 59,1 g aux 100 g ;
  • datte : 64,7 g aux 100 g ;
  • cranberry (canneberge) séchée : 71 g aux 100 g ;
  • banane séchée : 78,4 g aux 100 g (le pompon !). 

Les fruits séchés (tous !) constituent de véritables bombes glucidiques. Que l’on soit enceinte ou non, diabétique ou non, on devrait en modérer la consommation. Ce type d’aliments est plutôt à recommander aux sportifs, qui ont besoin d’apports en sucre conséquents lors de l’effort. 

Consultez aussi :

>> Repas spécial diabète gestationnel : 7 erreurs à éviter absolument !
>> La liste des aliments interdits en cas de DG
>> Diabète de grossesse : quel régime adopter ? Décrypter le vrai du faux

Sources qui m’ont aidée à écrire cet article :

https://www.mangerbouger.fr/l-essentiel/les-recommandations-sur-l-alimentation-l-activite-physique-et-la-sedentarite/augmenter/augmenter-les-fruits-et-legumes
https://www.cerin.org/articles/groupes-groupes-daliments/
https://ciqual.anses.fr/ 

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé !