Le diabète gestationnel peut-il disparaître pendant la grossesse ?

>> Le diabète gestationnel peut-il disparaître pendant la grossesse ? Malheureusement non ! Par contre, le diabète gestationnel disparaît après l’accouchement.

>> Le diabète peut-il être maîtrisé lorsque l’on est enceinte ? C’est un grand OUI ! Une alimentation adaptée, limitée en glucides, suffit généralement à équilibrer les glycémies. Lorsque le rééquilibrage alimentaire ne suffit pas à éliminer l’hyperglycémie, le diabétologue instaure un traitement par insuline, sans danger ni pour la future maman, ni pour le bébé.

Non, le diabète gestationnel ne disparaît pas en cours de grossesse, sauf s’il y a une erreur de diagnostic au départ

Le diabète de grossesse se caractérise par une glycémie trop élevée, donc un surplus de sucre dans le sang. En cause ? Le pancréas, l’organe chargé de réguler le taux de glucose sanguin. Sous l’effet des hormones de grossesse mais aussi de la surcharge de travail (“il bosse pour deux : vous et votre bébé !” me disait mon gynéco), son efficacité diminue. Résultat : il reste trop de sucre en circulation dans l’organisme. 

Or, le pancréas ne va pas comme par magie se remettre à fonctionner de manière optimale en cours de grossesse. Il faudra pour cela attendre un retour à la normale (bébé né, hormones de grossesse disparues).

Le diagnostic de diabète gestationnel est posé dans l’une des deux situations suivantes :

  • une prise de sang à jeun révèle une glycémie supérieure à un certain taux, qui varie selon les endocrinologues : 0,90 g/L, 0,92 g/L ou 0,95 g/L ;
  • le test HGPO (HyperGlycémie Provoquée par voie Orale) a révélé au moins une valeur au-dessus des normes.

Le diabète peut devenir plus léger en cours de grossesse

Mon endocrinologue m’avait indiqué qu’il existait une sorte de courbe du diabète gestationnel. En fonction du stade de la grossesse et de l’action des hormones, l’hyperglycémie varie naturellement d’un trimestre à l’autre. 

Cela s’est vérifié pour moi. À alimentation égale, mes taux étaient bien meilleurs au deuxième trimestre (surtout aux 4e et 5e mois) qu’au troisième ! Mes valeurs sont montées en flèche au 7e mois, ce qui m’a valu un traitement par insuline jusqu’à l’accouchement.

Il est possible de réduire l’hyperglycémie enceinte

Un régime alimentaire approprié permet de contrôler le taux de sucre dans le sang. L’objectif est d’éviter de trop grandes variations d’un moment à l’autre de la journée. Pour cela, il convient de lisser la prise des glucides : il faut en consommer peu mais souvent, soit à chaque repas, soit à chaque repas + lors de collations. Les aliments glucidiques à favoriser sont les féculents et les fruits. 

Consommer énormément de légumes, mais aussi des protéines animales et des matières grasses de bonne qualité aide grandement à faire baisser les taux.

En revanche, gardez-vous bien d’un réflexe que l’on rencontre parfois : se priver totalement de glucides, ce qui n’est bon ni pour vous, ni pour votre bébé ! Cela fait partie des mauvaises pratiques en termes d’alimentation antidiabète.

>> Découvrez les articles en lien avec ce sujet :

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ? Réponse claire et complète

Quels sont les taux à ne pas dépasser avec un diabète de grossesse ? Réponse !

Comment gérer le diabète gestationnel au quotidien ? LA méthode qui fonctionne !

Alimentation spécial DG : toutes les erreurs à éviter

5 armes redoutables pour vaincre l’hyperglycémie enceinte

>> Cliquez ici pour découvrir la liste complète des articles du blog !

🔥 NOUVEAU 🔥
➡️ Je rejoins le Groupe Facebook
« Diabète pendant la grossesse »

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé !