Petit déjeuner et diabète gestationnel : faire les bons choix  

Vous vous demandez ce qu’il est possible de manger et de boire au petit déjeuner avec un diabète gestationnel ? Bon, c’est vrai que les choix sont moins nombreux qu’hors période de grossesse, je ne vais pas vous mentir ! Croissants et tartines débordant de Nutella®, il faudra oublier ! Vous le savez, l’idée est de contrôler les apports en glucides. Objectif : en consommer suffisamment pour vous rassasier, vous apporter l’énergie dont vous et votre bébé avez besoin, mais pas trop pour éviter une hyperglycémie. Voyons tout de suite les aliments à mettre au menu de votre premier repas de la journée !

Les glucides : base du petit déjeuner de la femme enceinte avec un diabète

Priorité au pain complet

Le pain complet est l’aliment glucidique de base du petit déjeuner d’une femme enceinte hyperglycémique. Il coche toutes les cases !

Tout d’abord, c’est un produit sain, riche en fibres, en sels minéraux et en vitamines du groupe B.

Ensuite, et c’est là que cet aliment devient vraiment intéressant pour vous, son impact sur la glycémie est moins fort que le pain blanc. Pourquoi ? Parce qu’il contient des micronutriments (chrome et magnésium) qui interviennent dans la régulation du taux de sucre dans le sang. Les fibres, elles aussi, sont de votre côté : elles retardent l’absorption des glucides. 

Enceinte avec un diabète gestationnel ? Mettez donc le pain complet au menu dès votre lever !

>> Le croissant du dimanche est-il vraiment interdit ?
>> 6 idées de petits déjeuners salés savoureux !

Le pain aux céréales : une alternative intéressante à tester

Ma diététicienne m’avait également conseillé le pain aux céréales. C’est excellent au goût ! Comme le pain complet, il est facile à marier avec du beurre, une purée de fruits à coque, voire des crudités. Pensez-y pour varier vos petits déjeuners durant votre grossesse diabétique.

Après, je ne vous cache pas que cet aliment faisait bondir ma glycémie ! Chaque organisme est différent, tentez-le et voyez l’effet sur votre taux de glucose sanguin deux heures après.

Opter pour du bio 

La farine qui compose le pain complet est peu transformée. C’est d’ailleurs ce qui en fait la richesse puisqu’elle contient tous les éléments nutritionnels du grain de blé. Malheureusement, l’enveloppe de la graine contient également une concentration importante en pesticides. Je vous recommande donc d’acheter du pain bio lorsque vous faites vos courses

Pour le pain aux céréales : idem. Les graines sont entières donc préférez un produit issu de l’agriculture bio. 

Consommer uniquement du pain de qualité 

Acheter son pain en boulangerie

Mon conseil : achetez votre pain complet (ou aux céréales) une ou deux fois par semaine dans une bonne boulangerie bio (ou une boulangerie artisanale proposant une gamme bio). Faites-le trancher et mettez-le au congélateur. Chaque matin, faites décongeler uniquement la quantité de pain que vous allez consommer dans la journée.  

Vous allez me dire que je suis bien cruelle de vous envoyer à la boulangerie, alors que vous avez faim et n’avez pas droit à la moindre miette de viennoiserie, encore moins à l’appétissante tarte aux fruits qui vous fait de l’œil dans la vitrine… Je suis passée par là et c’est vrai que ce n’est pas une épreuve toujours facile lorsque l’on est enceinte avec une hyperglycémie !

Négociez avec votre chéri(e) pour que ce soit lui (elle) qui s’accomplisse de cette tâche ! Quant à vous, vous vous offrirez votre dessert préféré dès que vous sortirez de la maternité 😉

Une alternative qui me semble intéressante : le pain bio que l’on trouve dans le coin boulangerie des supermarchés. J’en achète de temps en temps. Celui vendu dans mon hypermarché ne contient pas d’additifs (un problème pourtant récurrent avec les produits industriels). Niveau goût, rien ne vaudra le pain frais fabriqué par un boulanger, mais cela reste tout à fait acceptable. 

Par contre, attention, je ne parle pas du rayon où l’on trouve toutes les sortes de pain longue conservation (pains de mie, pains au lait, pain, biscottes, etc.). Toutes les références ou presque (même les aliments complets) contiennent des sucres ajoutés et d’autres additifs. Faites l’impasse jusqu’à la naissance de votre bébé ! 

Faire son pain soi-même

Autre option : confectionner votre pain vous-même ! Si vous avez un robot pâtissier ou tout autre robot de cuisine muni d’un pétrin, type Thermomix (ou une machine à pain bien sûr), n’hésitez pas à vous lancer dans une recette ! Vous n’aurez aucun mal à en trouver sur Internet ! Pour préparer un pain complet, il vous faut de la farine T110. Vous pouvez opter pour une farine de blé encore moins raffinée, la T150 (farine intégrale). Celle-ci vous permettra de réaliser du pain encore plus riche en fibres et en minéraux. 

Les infusions : des boissons idéales pour accompagner le premier repas de la journée pendant la grossesse

Passons maintenant aux boissons ! Vous le savez, après une nuit de sommeil, il faut bien s’hydrater. Donc attaquez votre journée par un grand verre d’eau. Ensuite, pendant le petit déjeuner, l’idéal est de consommer une infusion (mon gynéco m’a conseillé la verveine) ou du lait demi-écrémé. Ne sucrez pas votre boisson chaude ! Si vous prenez du cacao, optez pour une référence sans sucre ajouté. 

Les excitants sont à consommer avec modération chez la femme enceinte. N’abusez pas du thé ou du café. 

Exemples de petit déjeuner adaptés au diabète gestationnel

Les tartines beurrées : la valeur sûre 

Dès lors que vous consommez du pain complet ou aux céréales, le duo pain + beurre passe très bien. Attention, je n’ai pas dit pain + beurre + confiture ! Vous pouvez accompagner vos tranches de pain de purée d’oléagineux (à condition qu’il n’y ait pas de sucre ajouté, et pas d’huile de palme non plus tant qu’on y est !).

Choisissez de la purée d’amandes, de noisettes ou du beurre de cacahuètes. L’avantage de ce type de préparations, c’est qu’elles rassasient vraiment. Après, personnellement, je trouve ça un peu « bourratif » et sec avec du pain. Lorsque j’étais enceinte avec un diabète à gérer, je préférais réserver les oléagineux pour les encas. À vous de voir… 

Pour les quantités, référez-vous aux indications de votre nutritionniste ou diabétologue. Cela dépend de votre profil et, bien sûr, de vos glycémies. Pour ma part, mes valeurs étaient globalement bonnes le matin donc pendant des mois j’ai dégusté environ 100 g de pain au petit déj. J’ai toutefois dû réduire drastiquement le nombre de tartines dès le début du troisième trimestre.

Un conseil lorsque vous achetez votre pain en boulangerie : faites-le toujours trancher. Si vous vous acquittez de cette tâche vous-même, les tranches seront plus larges. Vous mangerez alors plus vite et terminerez votre repas frustrée. 

Le porridge : un petit déj’ british à adapter à son hyperglycémie

Le porridge : une préparation typique du petit déjeuner britannique. Sain, il se compose de flocons d’avoine bouillis, de différents toppings (fruits, oléagineux, graines…), agrémentés d’un liquide (lait animal ou végétal) et bien souvent d’une touche sucrée (miel ou sirop d’érable), ce qu’il faudra éviter pour vous.

Préparer un porridge sans sucre ajouté est à la portée de tout le monde. Pour cela, il suffit de faire chauffer à la casserole ou au micro-ondes des flocons d’avoine complets avec un peu de lait d’amandes (ou de tout autre oléagineux). Lorsque la préparation est cuite, des noisettes concassées et quelques morceaux de chocolat (100 % de cacao uniquement) viendront avantageusement l’agrémenter. 

Seulement voilà… La cuisson fait monter l’index glycémique en flèche. Résultat : il est fort possible que vous vous retrouviez avec un taux de sucre dans le sang trop élevé après ce type de repas. Que faire donc ? Mon endocrinologue m’avait conseillé de faire un test un matin et d’adapter la recette si ma glycémie dépassait le seuil de 1,20 g/L.

Adapter cette recette consiste à éliminer la cuisson. Il faut alors faire tremper les flocons d’avoine dans de l’eau puis, une fois ceux-ci ramollis et prêts à être consommés, les mélanger à du yaourt. Bon, je vous avoue que je n’ai pas fait cette recette car je n’aime pas les laitages hormis le fromage ! Mais c’est toujours bon à savoir si vous, vous aimez ça 😉 

Une option plus originale : le couscous complet

Une autre idée pour le repas du matin, saine, savoureuse et tout à fait adaptée à votre hyperglycémie : une petite portion de couscous complet mélangé à de l’huile d’olive et un mix de fruits à coque (noix, noisettes, amandes, noix de cajou). C’était mon deuxième petit déj fétiche après les tartines ! Le point fort de ces ingrédients, c’est la présence de bons gras (acides gras polyinsaturés) et d’oligo-éléments comme le calcium. 

C’est un petit déjeuner sain, rassasiant et « glycémie friendly ». Vous pouvez obtenir de très bons taux avec ces aliments. Pour info, je prenais 20 g de couscous (poids cru). 

Diabète gestationnel : que manger le matin ? Synthèse en quelques lignes

En cas de diabète gestationnel, le repas du matin doit vous apporter une quantité modérée de glucides tout en vous rassasiant. Optez donc pour du pain complet ou du pain aux céréales bio, de qualité, accompagné de beurre ou de purée d’oléagineux. Cela reste le repas de référence. Un porridge froid ou du couscous complet, l’un et l’autre avec des fruits à coque type amandes et noisettes, constituent des alternatives intéressantes. 

Côté boissons, le choix doit se porter sur une boisson chaude non sucrée. 

Voilà, j’ai fait le tour du sujet et espère vous avoir aidée ! Partagez cet article si vous l’avez aimé 🙂

Consultez aussi :
>> Faut-il vraiment jeter son pot de Nutella® quand on a un DG ?
>> Comment lire les étiquettes des produits alimentaires industriels ?

>> Tous les articles du blog listés ici !

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé !