Curry et diabète gestationnel : bienfaits et recette

Curry et diabète gestationnel vont très bien ensemble. Ce mélange d’épices a toute sa place dans un régime alimentaire adapté au diabète de grossesse. Très utilisé dans la cuisine indienne, le curry apporte une touche d’exotisme à vos repas. Sur le plan nutritionnel, la poudre de curry possède beaucoup d’atouts, en particulier un effet protecteur sur le pancréas. Le top pour les femmes enceintes cherchant à réguler leur glycémie ! Et puis… Quelques pincées de curry de Madras transforment une assiette fade en un plat savoureux ! Il rehausse le goût des légumes, d’une sauce, d’un plat de viande ou de poisson. Bref, cet ingrédient s’intègre à de nombreuses recettes pauvres en glucides ! Les futures mamans qui font de l’hypertension pourront même se passer de sel

Le curry : un ingrédient à mettre au menu en cas de diabète gestationnel

La richesse nutritionnelle du curry tient à sa composition. En effet, il s’agit d’un subtil mix entre une bonne dizaine d’épices. Les vertus santé de chacune s’associent pour offrir un cocktail de bienfaits. Pensez-y quand vous préparez vos menus 😉

Des épices qui aident à maîtriser sa glycémie

Parlons d’abord de ce qui vous intéresse le plus en tant que femme enceinte souffrant d’un diabète gestationnel : la glycémie ! 

Il se trouve que la poudre de curry contient plusieurs épices qui aident à contrôler la glycémie. C’est notamment le cas du curcuma et de la coriandre, les deux principaux ingrédients du curry. 

En outre, l’ail, le fenugrec et le clou de girofle ont un effet protecteur sur le pancréas, vous savez, cet organe qui produit de l’insuline, cette hormone qui justement fait baisser votre taux de glucose sanguin !

Mais attention hein, je ne suis pas en train de vous dire que cela vous donne le droit d’avaler un kilo de féculents en un seul repas 😉 

Un mélange antioxydant et riche en minéraux

Les propriétés antioxydantes du curry sont reconnues. De plus, il renferme des quantités intéressantes de minéraux : calcium (525 mg pour 100 g de produit), potassium (1170 mg), phosphore (367 mg) et magnésium (255 mg). Il contient également de la vitamine E (25 mg). 

Bien sûr, il ne s’agit pas d’avaler 100 g de curry par repas… Il n’en reste pas moins qu’incorporer un peu de poudre de curry à vos recettes antidiabète ne peut qu’être bon pour votre santé et celle de votre bébé ! 

Bien choisir sa poudre de curry quand on est enceinte avec un diabète

La composition du curry varie d’une marque à l’autre. De plus, il existe différentes variétés de curry : curry de madras, garam masala, colombo (curry antillais), pour ne citer que les principales. 

Choisissez la référence que vous souhaitez. Contrôlez toutefois l’étiquette : certaines marques ajoutent du sel et parfois même du sucre (si si) ! Sel et sucre n’ont rien à faire dans du curry en poudre et, bien sûr, vous devez être vigilante quant à votre consommation de glucides jusqu’à la naissance de votre enfant. 

Voici la liste des ingrédients que vous devriez trouver dans le curry de madras (le plus répandu) : curcuma, coriandre, cumin, poivre noir, moutarde,fenugrec, gingembre, ail, cardamome, clou de girofle, piment

Recette de légumes au curry adaptée au diabète de grossesse

Voici une recette facile à faire, économique et aux douces saveurs exotiques. 

Associez cet accompagnement à un filet de poisson blanc grillé ou vapeur. Personnellement, quand j’étais enceinte, cela ne me dérangeait pas de manger ce plat seul, en plat principal végétarien. 

Une précision importante toutefois : incorporer une protéine au repas (comme le poisson ici) ralentir l’absorption des glucides contenus dans la patate douce. Ainsi, votre glycémie montera moins vite et moins haut. 

Recette d’accompagnement ou de plat végétarien : patate douce, carottes, crème de coco et curry 

Pour 2 portions

Ingrédients :

2 carottes
200 g de patate douce
2 cuillères à soupe de curry
10 cl de crème de coco légère
1 gros oignon
2 cm de gingembre
1 petit verre d’eau
huile d’olive
poivre
sel

Laver les légumes.

Émincer l’oignon et couper le gingembre en petits morceaux. 

Éplucher les carottes et le morceau de patate douce puis les couper en tout petits morceaux. 

Verser de l’huile d’olive dans une cocotte ou une sauteuse.

Verser l’oignon et le gingembre puis le curry. 

Faire revenir à feu moyen pendant quelques minutes. Remuer de temps en temps.

Ajouter l’eau, les morceaux de carotte et de patate douce puis arroser avec la crème de coco.

Saler, poivrer.

Couvrir et faire cuire à feu doux pendant une vingtaine de minutes. 

Régalez-vous !

Vous l’avez compris, en cas de diabète de grossesse, mettez le curry à toutes les sauces !

Sources qui m’ont aidée à écrire cet article :
https://ciqual.anses.fr/

Docteur Pierre Nys, Je m’initie à l’alimentation antidiabète, Paris, Leduc.s Éditions, 2020

Laisser un commentaire

error: Ce contenu est protégé !